Ta tante à toi ou à moi?

Pourquoi on dit oncle et tante alors qu’anglais, ils ont uncle et aunt!

On a déjà eu une ante… Comme on déteste les voyelles qui se suivent (ce qui explique l’utilisation de l’apostrophe et des consonnes dans des tournures comme «a-t-on» «que l’on pense»), ta ante est devenu t’ante… l’apostrophe s’est perdue… personne ne l’a réclamée. Dire qu’on a failli avoir une mante (ma ante) et une mamante ou une sante (sa ante) et une masante… ça ferait bizarre, non?

Maintenant, au Québec, on fait des enfilades de déterminants avec matante (ma-ta-ante) qui va jusqu’à ta matante (ta-ma-ta-ante) avec tous les ma, sa, notre, votre, leur.

Bon, ici, je tiens à préciser aux non-Québécois, que le terme une matante, c’est péjoratif, désignant une dame aux allures et aux pensées surannées.

Ça reste que ça arrive qu’on en ait des préférées et d’autres qu’on cherche à éviter…

Des fois…

2 thoughts on “Ta tante à toi ou à moi?

  1. Hello Diane, Dans les Hauts de France, j’ai souvent entendu des “m’ matante ou m’ mononc”, un peu comme chez toi. Et j’aime les similitudes de nos deux pays. Merci pour ces encarts, je les lis avec grand plaisir. Bise

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *