Passe-port

Ce n’est pas un hasard qu’il soit composé du verbe «passer» et du mot «port».

Il s’agissait d’une lettre du roi pour avoir accès aux ports où le capitaine d’un bateau souhaitait s’arrêté pour livrer ou embarquer de la marchandise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *