F. U. C. K. Vraiment ?

surprise

L’omnipotence qui gère la liberté, ça date! comme le prouve ce juron tellement répandu: fuck.

Maintenant utilisé dans tous les contextes, il daterait plus ou moins du XVème siècle ( sortez vos maths pour savoir c’est quand ). Dans le but de contrôler les naissances, Dr Ogino est né bien plus tard, il fallait une permission écrite et, tenez-vous bien, tout le voisinage en était avisé puisqu’il fallait l’afficher sur la porte.

L’intitulé du document ? Je vous le donne en mille :

Fornication

Under

Consent of the

King.

Relisez… en utilisant juste les premières lettres…

Les voisins savaient ce que M. et Mme avaient comme plan pour la soirée ! Les Anglos pouvaient bien avoir les oreilles sensibles voilà quelques décennies en entendant les Francos le dire à tour de bras… à travers tous les mots d’église et leurs dérivés.

1 thought on “F. U. C. K. Vraiment ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *